15 Journées de Soleure
15_SFT_1980_affiche.png

Pour la première fois (d’après un programme de l’Association pour un cinéma indépendant de l’année précédente), le Super 8 et la vidéo sont admis comme des formats à part entière. Le film de Bruno Nick Dr Tscharniblues (1979) est par exemple présenté dans ce dernier format.

A partir de 1980, une commission opère un choix parmi les envois toujours plus nombreux, ce qui provoque la polémique. Un « Salon des refusés » est mis sur pied pendant un certain temps, et des projections sauvages sont aussi organisées. Le Landhaus devient le centre du festival. Pour Urs Jaeggi, cette structure de programme, qui impliquait l’évaluation de la qualité des films, a signé la fin de l’ère des pionniers.

Thomas Schärer

Merci à la Cinémathèque suisse pour sa collaboration (numérisation, archives).
 

Cette année là

Souvenirs

Home_pink Explorez
Cinéma Home_gelb
Home_rot Suisse

Les Journées de Soleure sont en train de rendre accessibles leurs catalogues en ligne. À l’heure actuelle, les années 1966-1971 sont entièrement mises en ligne. Découvrez l’histoire de notre festival.

Découvrez le patrimoine du Cinéma suisse

Découvrez notre édition en ligne

dédié au cinéma suisse sur filmo.svg

Première

Première

Première
restantes Pas encore disponible N'est plus disponible

Présente du 12 jan au 14 jan 2020

Live
Événements
Les nouveaux films du jour
Plus que quelques heures

Avant-programme

Avec

Avant-programme

Avec

Avant-programme