16 Journées de Soleure
16_SFT_1981_affiche.png

La nuit précédant la projection de Züri brännt (1980), de Ronnie Wahli, Markus Sieber, Marcel Müller et Thomas Krempke, des membres du mouvement des jeunes Zurichois en rébellion tentent de soulever les habitants de Soleure. Le mot d’ordre « Mehr Subkultur » (« Davantage de culture alternative ») s’affiche sur la façade du Théâtre municipal de la ville.  Avec Il valore della donna è il suo silenzio (1980) de Gertrud Pinkus, les femmes font enfin une entrée remarquée dans le Nouveau cinéma suisse.

Thomas Schärer

Merci à la Cinémathèque suisse pour sa collaboration (numérisation, archives).
 

Cette année là

Souvenirs

Home_pink Explorez
Cinéma Home_gelb
Home_rot Suisse

Les Journées de Soleure sont en train de rendre accessibles leurs catalogues en ligne. À l’heure actuelle, les années 1966-1971 sont entièrement mises en ligne. Découvrez l’histoire de notre festival.

Découvrez le patrimoine du Cinéma suisse

Découvrez notre édition en ligne

dédié au cinéma suisse sur filmo.svg

Première

Première

Première
restantes Pas encore disponible N'est plus disponible

Présente du 12 jan au 14 jan 2020

Live
Événements
Les nouveaux films du jour
Plus que quelques heures

Avant-programme

Avec

Avant-programme

Avec

Avant-programme