25.1. –– 1.2.2018
Solothurner Filmtage
Prix de Soleure

Le «Prix de Soleure» récompense un film centré sur des questions de société et de coexistence entre les hommes ou les groupes humains. La commission de sélection des Journées de Soleure nomine chaque année cinq à dix films susceptibles de remporter le «Prix de Soleure». Les films de fiction et documentaires nominés se distinguent par leur profond humanisme et la manière dont ils l’expriment par les moyens filmiques.
 
En 2018, un jury interdisciplinaire remettra le «Prix de Soleure», d’un montant de 60'000 francs, pour la dixième fois.

Le prix est financé par le Fonds «Prix de Soleure» ainsi que par le Canton de Soleure et la Ville de Soleure.

 

 

L'objet «Prix de Soleure» a été conçu par l'artiste Jean Mauboulès.

Nominations 2018
À l'école des Philosophes

Fernand Melgar | CH | doc 97'
Lu 29.1. 14:45 Landhaus

Cinq enfants, tous avec un handicap, traversent leur première année scolaire. Le réalisateur suit les hauts et les bas de leurs nouvelles découvertes avec leurs institutrices et leurs proches.

A Long Way Home

Luc Schaedler | CH | doc 75'
Ve 26.1. 15:00 Landhaus | Ma 30.1. 09:30 Landhaus

Cinq artistes chinois étudient les bouleversements de l’histoire de la Chine pour comprendre le présent et lutter pour une société démocratique.

Chris the Swiss

Anja Kofmel | CH/HR/DE/FI | ani 90'
Sa 27.1. 21:15 Landhaus | Lu 29.1. 12:00 Landhaus

Pendant la guerre de Yougoslavie, on trouve le corps d’un jeune journaliste. Vingt ans plus tard, sa cousine part sur ses traces pour une quête émouvante.

Das Leben vor dem Tod

Gregor Frei | CH | doc 104'
Sa 27.1. 15:00 Landhaus | Me 31.1. 12:00 Landhaus

Deux hommes vivent dans un village abandonné du Tessin. L’aîné a décidé de mettre fin à ses jours lorsqu'il aura 70 ans. Peut-il se le permettre? Le fils de l’un documente ce débat émouvant.

Des moutons et des hommes

Karim Sayad | CH/FR/QA | doc 78'
Di 28.1. 12:15 Landhaus | Me 31.1. 09:30 Landhaus

Au lieu de devenir vétérinaire, Habib, 16 ans, s’achète un bélier. Comme beaucoup d'hommes à Alger, il espère  trouver la gloire et un revenu grâce aux combats.

Die Vierte Gewalt

Dieter Fahrer | CH | doc 100'
Sa 27.1. 18:00 Landhaus | Ma 30.1. 17:45 Reithalle

Internet ébranle les bases économiques du journalisme. Le réalisateur observe le quotidien de différentes rédactions et donne son point de vue critique.

Fell in Love with a Girl

Kaleo La Belle | CH | doc 119'
Di 28.1. 20:00 Konzertsaal | Ma 30.1. 20:15 Konzertsaal

Une famille recomposée émigre aux États-Unis et tente de vivre sous un seul toit. Cette expérience privée remet en question les utopies et les modes de vie actuels.

Mario

Marcel Gisler | CH | fic 119'
Sa 27.1. 20:30 Reithalle | Lu 29.1. 20:45 Reithalle

Mario va bientôt réaliser son rêve et devenir footballeur professionnel. Mais voilà qu’il tombe amoureux de son coéquipier Léon.

Vakuum

Christine Repond | CH/DE | fic 85'
Sa 27.1. 14:30 Konzertsaal | Ma 30.1. 14:45 Reithalle

Meredith, 60 ans, vit tranquillement avec son mari, jusqu’au jour où elle est diagnostiquée séropositive.

Jury 2018
Xavier Koller
Xavier Koller

Xavier Koller

Après un apprentissage de mécanicien, Xavier Koller (1944) change d’orientation et suit des cours d’art dramatique à la Schauspielakademie de Zurich. Il est ensuite engagé comme acteur et réalisateur en Allemagne et en Suisse. En 1969, il se lance dans un film de fiction expérimental,«Fanø Hill», dont il est à la fois l’auteur, le réalisateur, le producteur et l’interprète. Cette autoproduction lui veut le Prix du film de Zurich. Le premier long métrage de fiction de Xavier Koller, «Hannibal», est invité en 1971 à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes. Pour «Reise der Hoffnung», il remporte en 1990 l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, - seul Suisse à ce jour à avoir obtenu cette distinction. Depuis 1991, Xavier Koller vit à Los Angeles. Parmi ses autres films, citons  «Gripsholm», une adaptation de Tucholsky (2000) et «Schellen-Ursli» (2015), qui a fait belle carrière au box-office.

Pascale Kramer
Pascale Kramer

Pascale Kramer

Pascale Kramer est née à Genève en 1961. Après sa scolarité à Lausanne, elle étudie les lettres et travaille dans le journalisme et la publicité. En 1982, à 20 ans à peine, elle publie son premier roman, «Variations sur une même scène», suivi deux ans plus tard de «Terres fécondes». En 1987, Pascale Kramer déménage à Paris, où elle vit toujours. Son œuvre comporte une bonne dizaine de romans salués par les jurys littéraires, dont «Manu», qui lui a valu le Prix Michel-Dentan en 1996, et «Les vivants», Prix Lipp Suisse 2001. «L’implacable brutalité du réveil» (2009) obtiendra plusieurs récompenses. Un an après la parution d’«Autopsie d’un père», Pascale Kramer s’est vu remettre en 2017 le Grand Prix Suisse de littérature pour l’ensemble de son œuvre. Les livres de Pascale Kramer ont souvent pour sujet les liens familiaux, à travers lesquels apparaissent des tensions et des complications politiques, sociales et humaines en général.

Flavia Kleiner
Flavia Kleiner

Flavia Kleiner

Née en 1990, Flavia Kleiner est cofondatrice et coprésidente du mouvement politique Opération Libero. Le déclic de son engagement politique a été l’acceptation, lors de la votation du 9 février 2014, de l’initiative populaire lancée par l’UDC «contre l’immigration de masse». Flavia Kleiner et Opération Libero ont acquis une audience sur le plan suisse à l’occasion de leur campagne contre l’initiative populaire «pour le renvoi effectif des étrangers criminels». Flavia Kleiner se bat en dehors des partis politiques, elle ne veut pas d’une Suisse «musée en plein air» mais une Suisse «porteuse de chances». Flavia Kleiner a étudié l’histoire contemporaine et le droit à l’Université de Fribourg et à Jérusalem. Elle prépare actuellement un master en histoire européenne contemporaine à Fribourg. Elle consacre ses loisirs à la culture.

Lauréats précédents
Prix de Soleure 2017

«Die göttliche Ordnung» de Petra Volpe, fic 96'
Production: Zodiac Pictures Ltd, Schweizer Radio und Fernsehen SRF SRG SSR, Teleclub

Jury du «Prix de Soleure» 2017

Sabine Gisiger
Réalisatrice
Photo: Matthias Günter

Cornelio Sommaruga
Ancien président du CICR

Anatole Taubman
Acteur
Photo: Jürgen Frank

Prix de Soleure 2016

«Das Leben drehen – Wie mein Vater versuchte, das Glück festzuhalten» de Eva Vitija, doc 77'
Production: SwissDok GmbH, ZHdK, SRF

Jury du «Prix de Soleure» 2016

Julia Jentsch
Actrice
Photo: Stefan Klüter

Călin Peter Netzer
Réalisateur
Photo: Barna Nemethi, griffon & swans

Heidi Tagliavini
Diplomate
Photo: Serge Hoeltschi

Prix de Soleure 2015

«Spartiates» de Nicolas Wadimoff, doc 80'
Production: AKKA Films

Jury du «Prix de Soleure» 2015

Dominique de Rivaz
Réalisatrice

Melinda Nadj Abonji
Écrivain / musicienne
Photo: Gaetan Bally

Moritz Leuenberger
Ancien conseiller fédérale

Prix de Soleure 2014

«L'escale» de Kaveh Bakthiari, doc 100'
Production: Louise Productions

Jury du «Prix de Soleure» 2014

Lukas Bärfuss
Écrivain
Photo: Frederic Meyer

Güzin Kar
Scénariste / Réalisatrice
Photo: Barbara Sigg

Jean Ziegler
Vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies
Photo: C. Bertelsmann